Batch One Line : Gautier premier dans l’industrie 4.0

0
23

Ligne Gautier Lot Un

Le groupe Gautier a inauguré le 13 janvier sa nouvelle ligne de production sur commande, Batch One, avec un investissement de 12 millions d’euros. En plus de fabriquer pour la grande distribution et pour son réseau de magasins sous sa marque, l’entreprise s’ouvre, avec ce nouvel outil, aux marchés de l’agencement et du cahier des charges. Une opération stratégique qui s’inscrit dans une volonté de reconquête industrielle et de délocalisation des activités.

La date du 13 janvier sera marquée d’une pierre blanche dans l’histoire de Gautier. En effet, le fabricant, qui se définit désormais comme un “ébéniste industriel”, a officiellement inauguré sa nouvelle ligne de production, Batch One – littéralement “batch one” en français – en présence de nombreux invités, institutionnels, partenaires et fournisseurs, à son site industriel de Saint-Prouant, situé sur son territoire d’origine, la Vendée. « Cette inauguration s’inscrit dans la continuité de l’histoire de notre entreprise, créée il y a 60 ans par mon oncle Patrice Gautier et mon père Dominique Soulard, dont l’ADN est une production française, locale et responsable.a déclaré David Soulardle directeur exécutif du groupe Gautier France. Fruit d’un plan stratégique présenté en 2019 à tous nos collaborateurs, #Ambitions 2024, cette ligne de production très innovante repose sur l’usine du futur, la robotisation et la digitalisation. »

Alimentation robotisée de la ligne de production. Copyright Antoine Libaud

Un outil à réaliser sur commande

Quelle est la spécificité du premier lot ? Il s’agit d’une ligne de production complète et connectée, capable de fabriquer des meubles uniques, personnalisés et sur mesure, à l’aide de machines industrielles et avec un haut niveau d’automatisation. Grâce à elle, le fabricant peut désormais faire ce que seul l’artisan pouvait faire, mais plus rapidement, avec un prix de revient bien moindre et avec une qualité constante grâce à la maîtrise permanente des procédés. Ce nouvel outil dispose d’une capacité de stockage allant jusqu’à 400 panneaux de finitions différentes, fonction gérée automatiquement par un robot serveur. Il peut réaliser des opérations pratiquement autonomes depuis la découpe, l’usinage et le délignage, jusqu’au conditionnement et à l’expédition, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ce sont les avancées liées à la numérisation et à la connexion des machines entre elles, via un logiciel, au sein du cadre de “l’industrie 4.0”, qui rend possible ce mode de production “one batch”, capable de satisfaire les nouvelles attentes du consommateur final en mobilier personnalisé. Le résultat est un nouveau profil de l’artisan : l’ébéniste industriel.

« Cet outil complète notre arsenal productifcommente David Soulard. Jusque-là, nous avions une usine qui fabriquait des produits en grande série, pour la grande distribution, notamment des marques d’électroménager, et une usine qui fabriquait des séries moyennes -de 20 à 100 pièces- avec la ligne Flex inaugurée en 2015 au Boupère, qui fournit notre réseau de 120 magasins sous notre propre marque. Grâce à Batch One, nous ajoutons une nouvelle corde à notre arc, fabrication unique et personnalisée. » Gautier devient ainsi le seul fabricant de meubles en France capable de répondre à ces trois grands marchés, avec des coûts de production compétitifs et des délais de livraison performants : sans Batch One, la fabrication unitaire aurait été possible, mais en quatre semaines, et l’arrêt de la production de masse. , avec à la clef une perte de productivité ; Avec Batch One, un outil dédié, la fabrication et la livraison de meubles individuels peuvent se faire en quelques jours, tout en réduisant les stocks de produits de grande série qui ne sont pas vendus immédiatement, permettant ainsi une rationalisation des prix de revient.

Un haut degré d’automatisation. Copyright Antoine Libaud

Un nouvel acteur du design

Cette nouvelle ligne de production permet à Gautier de prendre pied sur un nouveau marché, celui du sur-mesure, en proposant aux adeptes de la marque un nouveau parcours client. Comme le montre le magasin pilote ouvert en décembre 2020 dans le 15moi arrondissement de Paris, il est désormais possible de se rendre dans un magasin Gautier avec vos plans et les dimensions de votre pièce, et de concevoir votre projet 3D avec un conseiller en montage. Grâce au logiciel Gautier Home, conçu avec Dassault Systèmes, presque tout est possible : les solutions de distribution de la marque sont disponibles, comme les collections de rangement Préface et Imagine, complétées par des meubles à vos dimensions, le tout disponible dans une large gamme de tailles. . Une fois finalisés, les dessins 3D du projet de conception sont envoyés directement sur le site de Batch One et, après vérification finale, la fabrication peut commencer immédiatement. Ce lien numérique entre le magasin et l’usine caractérise également le processus intégré de l’Industrie 4.0. « Nos magasins s’enrichissent d’un espace dédié aux projets, et d’une bibliothèque de matériaux, pour remplir ce nouveau rôle de conseil en architecture et décoration d’intérieur, ajoute le PDG de Gautier France. Ce service est de plus en plus demandé, notamment par les habitants du centre-ville qui souhaitent optimiser un espace disponible de plus en plus restreint. » L’ensemble des 120 points de vente de la marque seront bientôt équipés de cette nouvelle offre.

Nouvel espace projet dans le magasin Gautier Convention Paris 15ème.

Un esprit de récupération

Partagée par toute l’entreprise, la chaîne de production Batch One a nécessité deux ans de gestation et un an de travail, dans un esprit de collaboration entre les différents métiers : les équipes de direction, d’ingénierie, de maintenance et de production. de Gautier a collaboré avec une vingtaine de partenaires extérieurs, dont 17 entreprises ligériennes. Il reflète l’engagement total de Gautier pour le made in France, comme en témoigne toute l’histoire de l’entreprise, mais aussi, plus récemment, l’engagement de David Soulard en tant qu’ambassadeur au sein du mouvement French Fab, qui se donne pour objectif de maintenir une activité industrielle sur notre sol, et de relocaliser autant d’usines que possible. Avec ses 750 salariés, Gautier est déjà un employeur de référence en région Pays de la Loire, mais souhaite aller plus loin en développant la formation interne et en donnant une image moderne d’une industrie qui offre des perspectives de carrière intéressantes. Batch One a ainsi permis la création de 35 emplois, aux postes de conducteur de ligne, magasinier, responsable logistique, opérateurs et manutentionnaires, des profils de métiers auxquels la digitalisation apporte un nouvel attrait.

Un nouvel esprit de décoration d’intérieur (magasin Gautier Convention à Paris 15).

Enfin, ce grand projet bénéficie d’un contexte favorable à la relance des activités productives dans notre pays. Pour un investissement total de 12 millions d’euros, la nouvelle usine de Saint-Prouant a bénéficié du soutien de la Région Pays de la Loire à hauteur de 2 millions d’euros, dans le cadre du plan Industrie du Futur, qui consacre une dotation de 332 millions d’euros sur les cinq prochaines années pour l’innovation et la modernisation des entreprises locales. L’entreprise a également reçu une aide de 1,5 million d’euros de l’Etat, allouée dans le cadre du plan France Relance, qui a débloqué 100 millions d’euros d’aides publiques pour soutenir l’amélioration de la compétitivité des entreprises françaises. Le marché envoie également des signaux positifs : “Le nombre très élevé de transactions immobilières en 2021, avec l’achat par les Français de près d’un million de logements existants, dont de nombreuses maisons, augure d’un important volume de travaux d’aménagement à venir, qui suivra les déménagements”. conclut David Soulard. Avec Batch One, nous voulons démontrer qu’à condition de réaliser les investissements technologiques nécessaires pour répondre aux attentes de qualité et à des prix compétitifs, les entreprises françaises peuvent conquérir ces marchés. » La première usine 4.0 du secteur de l’équipement de la maison en France, Batch One, montre la voie.

[F. S.]

—————

[Zooms]

L’histoire de Gautier en 4 dates clés

1960

Création de l’entreprise par Patrick Gautier et son épouse Annick Soulard à Boupère (Vendée). La production commence dans la chambre de l’enfant, avant de se répandre dans toute la maison, et rencontre un succès immédiat. La stratégie de Gautier, dès le début, était de se développer sur son territoire.

1972

Construction de l’usine de production de Chantonnay (Vendée), dédiée à la fabrication de meubles en kit pour la grande distribution. En 2010, Gautier investit dans une presse qui lui permet de fabriquer son propre panneau de particules éco-conçu pour l’ensemble du groupe.

2015

Sur le site de Boupère, à la fois siège social et usine d’assemblage de meubles pré-assemblés Gautier et Gautier Office, l’entreprise investit 10 millions d’euros dans la nouvelle ligne de production Flex, qui permet la production de moyennes séries de 20 à 100 pièces, augmentant la flexibilité , pour votre réseau de magasins.

2022

A l’usine de Saint-Prouant, dédiée au transport maritime depuis 1975, Gautier a inauguré la ligne de production Batch One, qui permet de produire en très petites séries et à la demande, ouvrant ainsi le marché de l’agencement.

——————-

Une nouvelle offre pour les marchés contract

La ligne Batch One permet également à Gautier de se repositionner sur les marchés contract, notamment dans les bureaux. Sur ce marché également, les maîtres d’ouvrage sont confrontés à la question de la nécessaire optimisation de l’espace, à laquelle l’entreprise Boupère peut répondre grâce au logiciel d’aménagement intérieur Pcon planner, et une offre complète de fabrication de bureaux en série (Gautier Office) complétée par des mesures sur-mesure. . raccords. En s’adressant à une entreprise vendéenne, les clients professionnels peuvent également atteindre leurs objectifs en matière de RSE (responsabilité sociale des entreprises), qui prend notamment en compte l’approvisionnement local, les produits conçus de manière durable et le court-circuit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here