Industrie 4.0 et transformation digitale au programme Co-Next Days 2021

0
22

Avec le soutien du Grand Chalon et de la région Bourgogne Franche-Comté, l’événement aura lieu le 18 novembre aux Salons du Colisée de Chalon-sur-Saône. Delphine Vanhoutte, secrétaire générale de L’Usinerie (anciennement Nicéphore Cité), précise les lignes générales.

Inspirations et rencontres, les deux maîtres mots de la rencontre

Au coeur de la crise sanitaire, l’édition 2020 des Co-Next Days, comme beaucoup d’autres événements, a dû s’adapter pour tenir sa date. Si ce rendez-vous 100% digital a été un franc succès, notamment en touchant un public plus global et moins local, Delphine Vanhoutte se réjouit du retour à la normalité : « Nous sommes très heureux de retrouver un événement physique. Les interactions sont plus spontanées, plus constructives. »

C’est dans ce sens qu’a été conçue l’édition 2021. Pour faire de ce rendez-vous une source d’inspiration et de rencontre. Le programme organisera deux conférences thématiques sur les enjeux post-crise sanitaire et la transformation numérique des entreprises. Tout au long de la journée, des ateliers participatifs auront lieu, mais aussi des échanges plus informels entre les participants. Une vraie valeur ajoutée pour Delphine Vanhoutte : « Nous souhaitons que cet événement permette aux participants de sortir de leur environnement habituel, afin qu’ils puissent se nourrir à la fois des contenus présentés et des rencontres qu’ils pourront tenir. Ces moments sont précieux car ils débouchent souvent sur des collaborations ou des échanges d’expériences enrichissantes pour chacun et donc pour l’écosystème professionnel local. Or, la transformation numérique des entreprises est un enjeu éminemment collectif. Cela nécessite des itérations, des retours d’information et une collaboration, tant interne qu’externe, avec tous les partenaires.

La transformation digitale des entreprises : plus qu’une formule

Thème central de cette édition 2021, la transformation numérique des entreprises sera le fil conducteur de l’événement. Les ateliers rythmeront la journée autour des enjeux de cette évolution. La cybersécurité, la formation dans l’industrie, la maintenance 4.0 (anticipation des pannes machines, grâce à des outils de maintenance prédictive) et la maintenance accrue (disponibilité d’outils de maintenance mobiles et nomades, pour pouvoir surveiller en permanence le fonctionnement de telle ou telle machine) seront ainsi sur le spectacle. Les deux conférences auront pour thème « Comment la crise peut-elle permettre de (re)dynamiser son activité, de se réinventer ? ” et ” Migrer vers l’industrie 4.0 ».

Car derrière un terme largement utilisé, parfois mal compris, la transformation numérique des entreprises est un véritable enjeu pour l’économie de demain. ” Si les entreprises ne passent pas au numérique, elles courent le risque de perdre de la compétitivité, de perdre des marchés dit Delphine Vanhoutte. L’ambition de Co-Next Days est donc, selon elle, de contrer ce risque en sensibilisant : ” Pour éviter cela, il nous semble nécessaire, aujourd’hui plus que jamais, de recréer du lien, de sensibiliser non seulement les décideurs stratégiques, mais aussi l’ensemble des collaborateurs et l’écosystème entrepreneurial. Cependant, la transformation numérique ne se limite pas à la transition numérique, poursuit-il : « LLe thème de la deuxième conférence est Industrie 4.0. C’est ce que nous voulons mettre en lumière, et tous les secteurs d’activité sont concernés par cette conférence, pas seulement l’industrie. En fait, il s’agit d’une véritable transformation, qui n’est pas toujours facile à appréhender, d’autant qu’elle implique une stratégie éprouvée de conduite du changement. Elle nécessite donc accompagnement et pédagogie. »

Que ce soit pour identifier ou saisir des opportunités, même dans des moments inédits comme l’année 2020, ou pour appréhender la nécessaire transformation des entreprises, les Co-Next Days 2021 seront, selon Delphine Vanhoutte ” résolument tournée vers l’avenir.

L’inscription à l’événement est ici.

Maddyness, partenaire média de l’Usinerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here