Les secteurs cosmétique et pharmaceutique touchés par la guerre en Ukraine

0
20

L’invasion russe de l’Ukraine il y a 17 jours et les décisions prises par l’Europe et les Etats-Unis en matière économique commencent à avoir des répercussions sur les secteurs économiques français.

Ainsi, les deux secteurs phares de la France, la cosmétique et la pharmacie, dont les implantations sont nombreuses en Eure-et-Loir et Centre-Val de Loire, vivent au rythme de l’actualité et des complications quotidiennes qui tombent après chaque bombardement. Si pour l’instant il n’y a pas de dysfonctionnements graves, les entreprises, individuellement et de manière différenciée, commencent à ressentir les effets de la guerre.

Mesure des effets des exportations

« Pour l’instant, nous ne constatons pas d’effets massifs et significatifs dans la filière cosmétique et parfumerie de notre pôle de compétitivité. Ainsi, le premier phénomène sensible reste l’approvisionnement en matières premières qui commence à s’épuiser pour certains, mais tout le monde n’est pas dans le même bateau puisque les matières premières sont différentes selon les produits. En ce sens, le cas du manque d’huile de tournesol est significatif. Nous subissons, comme tout le monde, la hausse des prix de l’énergie mais aussi du transport à l’import et à l’export », souligne Christophe Masson, PDG de la Cosmetic Valley. Des problèmes similaires affectent également le secteur pharmaceutique. Pour l’instant, la hausse des prix de l’énergie demeure la principale préoccupation des entreprises de ce secteur.

Recevez notre newsletter écologique par email et retrouvez les dernières actualités des acteurs économiques de votre région.

NL {“path”:”mini-registration/MT_Decideur”,”accessCode”:”14098962″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles”: “1|2|3|4|5|6|7|9|13|170|177|1664|3219″,”template”:”générique”,”idArticle”:”4098962″,”idArticlesList”:”4098962 “,”idDepartment”:”247″,”idZone”:”15257″,”motsCles”:”1|2|3|4|5|6|7|9|13|170|177|1664|3219″, “premium”:”false”,”pubs”:”top_banner|article|article2|article3″,”site”:”MT”,”subDomain”:”www”,”tagsArticle”:”#russiaucraine|#WarInUkraine”, “urlTitle”:”les-secteurs-pharmaceutiques-et-cosmetiques-affectes-par-la-guerre-en-ukraine”}

Face à l’invasion russe en Ukraine, Cosmetic Valley et Polepharma ont quantifié et mesuré les craintes

De son côté, François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, est conscient des difficultés à venir. Il précise « qu’en ce moment on mesure l’effet de cette guerre par les exportations, mais ce n’est pas à un niveau tel qu’on puisse dire qu’elle aura un impact significatif. Cela dit, la réalité de ce sujet va bien au-delà de cette unité de mesure des effets directs. Nous avons des problèmes énergétiques colossaux générés par cette situation et cela va changer la donne pour une série de fonctions consommatrices d’énergie. Nous avons aussi des problèmes avec les matières premières de base qui viennent directement ou indirectement de ces pays. Nous avons aussi des problèmes autour des pièces détachées qui sont fabriquées dans de grands complexes industriels. Ces éléments auront des impacts directs encore plus forts sur les secteurs.

François Bonneau indique que la Région et les services de l’Etat ont créé une cellule de veille et d’accompagnement des secteurs et entreprises qui seront impactés. « Aujourd’hui, nous ne pouvons toujours pas quantifier les effets même si nous savons qu’ils seront importants. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here