Logistique intelligente : l’industrie alimentaire bénéficie de la cellule Item Picking d’ABB

0
21
Logistique intelligente : l'industrie alimentaire bénéficie de la cellule Item Picking d'ABB

ABB continue d’être fortement impliqué dans cette industrie en offrant des solutions de pointe. Avec le développement de son pôle Logistique représenté par Fabrice Azambourg, chargé de clientèle Logistique, Robotique et Automatismes Discrets.

Ces dernières années, les défis et les opportunités auxquels sont confrontés les aliments et les boissons ont été extraordinaires. Les fabricants de produits alimentaires sont soumis à une forte pression pour s’adapter en permanence à l’évolution des goûts et des demandes des consommateurs. Chaque étape de la chaîne de valeur alimentaire joue un rôle dans l’élaboration de la sécurité, de la qualité et de la capacité à nourrir le monde de manière durable. Au-delà de l’énergie et des émissions de CO2, les emballages et la logistique durables sont une priorité immédiate.

En ce qui concerne l’avenir, l’innovation technologique et un service supérieur seront les principaux moteurs de la transformation du marché. Découvrez comment l’évolution des solutions intralogistiques peut aider les entreprises à atteindre leurs objectifs de développement durable et à repenser leur stratégie pour rendre les opérations et la chaîne d’approvisionnement plus durables et agiles.

Reconnu pour ses solutions robotisées, notamment pour la palettisation/dépalettisation dans le secteur agroalimentaire, ABB continue de s’impliquer fortement dans cette industrie en proposant des solutions de pointe. Avec le développement de sa division Logistique représentée par Fabrice Azambourg, chargé d’affaires Logistique, Robotique et Automatisation Discrète, ABB France accompagne le secteur agroalimentaire sur la voie de la logistique intelligente. Avec l’intelligence de son unité Item Picking, ABB s’inscrit pleinement dans la volonté de participer à la productivité des industries agroalimentaires. [Propos recueillis par Nathalie Delmas]

La logistique/intralogistique traditionnelle s’essouffle-t-elle ?

Fabrice Azambourg : Le contexte actuel marqué par les deux dernières années du Covid a montré que la logistique/intralogistique a été fortement impactée, non seulement par la crise du Covid mais aussi par l’émergence du e-commerce. Cela a modifié les modes de consommation et a eu un impact très fort sur l’industrie agro-alimentaire et donc, par effet de levier, sur la logistique. Aujourd’hui, les délais de livraison doivent être plus rapide avec zéro défaut. Il faut s’adapter au conditionnement, au poids, à la taille des colis, etc. De plus en plus, nous marquons aussi la saisonnalité. L’industrie doit donc s’adapter à cette demande.

Alors, la logistique intelligente est-elle devenue essentielle dans l’industrie d’aujourd’hui ?

UN F: Au cours des deux dernières années, la gestion intelligente et la gestion intelligente des technologies éprouvées ! Le constat est que les entreprises qui ont anticipé avec des entrepôts automatisés et robotisés et qui ont développé l’omnicanal, le click & collect ou la livraison à domicile ont mieux résisté à la crise et ont été plus efficaces. L’automatisation et la robotisation connaissent aujourd’hui une demande croissante. L’intralogistique ne pourra que suivre des solutions toujours plus intelligentes répondant à toutes ces exigences. Et pour cela, la logistique intelligente apporte de l’intelligence à la logistique industrielle qui, pour être efficace et compétitive, comme nous l’avons vu avec l’actualité, doit s’orienter vers des solutions plus rapides et moins chères également en termes « énergétiques ».

Préparation de commandes entièrement automatisée grâce au deep learning

L’un des grands problèmes de la logistique actuelle est la préparation automatique des commandes. Comment ABB répond-il à ce problème ?

UN F: ABB disposait de toute une gamme de solutions pour la logistique robotique et l’intralogistique. Depuis 2018 et avec l’acquisition d’une société belge spécialisée entre autres dans l’intralogistique agroalimentaire, l’offre s’est élargie en proposant des cellules robotisées en “rayons”, comme la cellule de préparation de commandes/articles, et destinées à nos partenaires intégrateurs .

Cela signifie qu’avec une fonction bien définie, un robot répond à pour problème logistique. Notre volonté est de passer de la marchandise à l’homme à la marchandise au robot par exemple. La cellule Item Picking permet plus de 90% de la préparation des commandes (on obtient plus de 99% sur certains sites). L’objectif de la robotisation et de la cellule Item Picking est d’augmenter la productivité et de réduire les tâches ingrates et répétitives générées par les TMS affectés aux opérateurs.

Comment ABB se démarque-t-il du développement de la cellule de prélèvement d’articles, un marché en plein essor ?

UN F: La grande force d’ABB est d’être à la pointe de la technologie avec une maîtrise de l’intelligence artificielle et du deep learning ou du cloud computing. Notre préparation de commandes permet une préparation entièrement automatisée des commandes grâce à cette technologie de pointe. En particulier, si de nouvelles références arrivent, il n’est pas nécessaire de refaire le code dans le robot. L’avantage de la cellule de prélèvement d’articles d’ABB est qu’elle apprend à saisir des informations par elle-même grâce à l’intelligence artificielle et au deep learning basé sur des réseaux de neurones. Cela signifie que chaque image collectée par la cellule de sélection d’articles est constamment analysée en temps réel et comparée. C’est un raisonnement presque humain. Notre technologie repose également sur une vision artificielle renforcée avec des caméras qui analysent la situation en temps réel. Il est fiable et autodidacte. Plus il y a d’installations, plus c’est intelligent, mieux ça marche.

Comment s’effectue l’installation de la solution de collecte d’articles d’ABB sur site ?

UN F: Nos cellules robotisées en étagère sont conçues pour être intégrées directement par nos partenaires sur un site final de manière totalement sécurisée. Il ne s’agit pas de remettre en cause le schéma directeur d’une usine ou d’un entrepôt, cette solution s’intègre simplement dans l’environnement existant. C’est l’avantage d’avoir une cellule robotisée prête à l’emploi. Les interfaces mécanique et informatique sont maintenant prêtes. ABB fonctionne avec toutes les principales normes logicielles WMS et de stockage. La notion de smart intervient également ici, évoluant non seulement vers des solutions intelligentes, mais aussi dans leur mise en œuvre.

Que deviennent les données ?

UN F: Toutes les informations de la caméra sont téléchargées dans le cloud et restent sous contrôle industriel. La cybersécurité est l’un des mots d’ordre d’ABB. Les solutions ABB Ability MOM (Manufacturing Operations Management) peuvent compléter la solution en fournissant une offre de niveau 3 pour permettre la mise en œuvre de la numérisation des opérations de fabrication, par exemple.

Cette solution de prélèvement d’articles convient-elle à n’importe quelle industrie, quelle que soit sa taille ?

UN F: C’est une question de ROI, de choix de rentabilité et d’investissement. Le robot devient encore plus intéressant lorsque vous souhaitez être productif et faire fonctionner votre entreprise 24h/24 et 7j/7. Très souvent, ce calcul revient finalement aux fabricants qui fournissent des processus logistiques complets. La France est, encore aujourd’hui, un petit pays robotisé par rapport à certains pays européens. Pourtant, les entreprises agroalimentaires françaises commencent à prendre le pas sur l’intralogistique notamment.

Les industriels sont bien conscients que s’ils veulent gagner des parts de marché et continuer à exister à l’échelle mondiale, ils devront passer par ces solutions, notamment avec les nouveaux enjeux de l’efficacité énergétique et des marchés émergents. C’est le bon moment pour passer à la logistique intelligente !

en savoir plus sur jeL’engagement d’ABB pour un avenir alimentaire durable : ICI

En savoir plus sur les solutions robotiques ABB : ICI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here