Nuxe, la beauté made in France cible le marché chinois

0
19

Cette marque « made in France », déjà présente dans plus de 60 pays, cible le marché chinois.

Si le commerce extérieur français vient de connaître une “annus horribilis” avec un déficit de 85 milliards d’euros, le secteur de la beauté s’en sort à merveille. En 2021, avec 16 000 millions d’euros de produits exportés, la cosmétique française (160 000 emplois) apporte devises et prestige. Il est vrai qu’avec deux marques créées par jour, exister puis s’implanter dans ce secteur très disputé n’est pas chose aisée. Pourtant, c’est le tour de force qui a réussi Nuxe .

La marque vient de réaliser une année record de ventes (290 millions d’euros) et, pour la première fois, plus de la moitié de son chiffre d’affaires (53%) a été réalisé hors de France. “Nous sommes aujourd’hui identifiés dans plus de 60 pays comme une référence en matière de soins du visage et de la peau”, témoigne Aliza Jabès, fondatrice et PDG de la marque.

Quelle est la suite après cette annonce ?

A lire aussi : Aliza Jabès la prodigieuse

Quelle est la suite après cette annonce ?

Que de chemin parcouru pour cet ancien analyste financier, diplômé de Sciences Po Paris et titulaire du MBA de l’Université de New York, qui a créé Nuxe – contraction de “nature” et de “luxe” – en 1989 en rachetant un petit laboratoire à son père pharmacien de phytothérapie. “sans études de marché, avec de l’intuition et un petit crédit renouvelable”. Au début, Aliza Jabès multiplie les casquettes : laborantine pour trouver la bonne formule, la bonne crème ou la bonne pommade, comptable, vendeuse… Mais la jeune maman de deux enfants a surtout des talents de marketing. En 1991, il a une idée géniale avec l’Huile prodigieuse, une huile sèche parfumée multi-usages pour le corps, le visage et les cheveux. Avec ce produit, qui contribue encore à 10-15% de ses ventes, c’est un succès mondial. L’Huile Prodigieuse existe désormais en de multiples versions : dorée, bio, scintillante. Un est vendu toutes les onze secondes.

Aux États-Unis, Nuxe Paris est surnommé “French skin care”. Depuis, de nouvelles références aux noms choisis ont été ajoutées à la gamme. Par exemple, Merveillance, une ligne de soins anti-âge pour les plus de 40 ans, ou Super Serum, un flacon d’acide hyaluronique et de milliers de microsphères d’huile végétale fractionnée qui stimulent les mécanismes de régénération de la peau. Nuxe a également développé des produits à base de miel ou aux allures de crème fraîche. Ils sont tous fabriqués en Bretagne, à l’usine de Lécousse, près de Fougères. La cible principale est les femmes les plus actives entre 18 et 35 ans, « mais nous voulons aussi proposer des solutions beauté pour tous. Nous avons toujours été green et vegan », explique Aliza Jabès.

Quelle est la suite après cette annonce ?

Quelle est la suite après cette annonce ?

Toutes les onze secondes une bouteille d’Huile Prodigieuse est vendue dans le monde

Autre originalité de Nuxe, l’engagement de la pharmacie depuis sa création. En France, la marque est présente dans 7 000 pharmacies. Cela a été très utile pendant les fermetures de 2020, pendant lesquelles seules les pharmacies sont restées ouvertes. Cela garantit une grande visibilité du logo et une image de qualité et de sérieux. Egalement présent, selon les marchés, dans des parfumeries ou des “beauty stores” comme Sephora, Nuxe veut désormais accélérer son développement en ligne. Au Royaume-Uni, le e-commerce représente déjà 40% de ses ventes, contre 24% en Belgique et 10% en France. Partout dans le monde, les skininfluencers et les facialists sont devenus les premiers prescripteurs. Ils expliquent les gestes à effectuer et décryptent les produits cosmétiques sur YouTube et TikTok. « Nous venons de mettre les pieds en Thaïlande, à Singapour, en Inde et à Taïwan. La Chine est en tête de l’agenda pour 2022 », poursuit Aliza Jabès.

Les spas sont un autre domaine de développement. Cette année Nuxe fêtera les 20 ans de son « flagship » de la rue Montorgueil à Paris. Elle compte quatre magasins à Paris et une soixantaine d’associés dans toute la France, de Val-Thorens à Aix-les-Bains. Les premiers spas ouvrent à l’international : Espagne, Italie, Maroc, Etats-Unis. Partout, l’envie de bien-être semble être une vraie tendance pour 2022. Comme si, après deux ans de masques trois couches et de FFP2, se sentir belle ou jolie revenait à la mode.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here