Répondre aux besoins en compétences de l’industrie alimentaire : E-Commune Passion

0
27

Malgré l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi depuis le début de l’année, certains postes n’ont pas trouvé de candidats en raison d’un manque de candidats qualifiés ou d’une difficulté à retenir les employés. Les secteurs de l’industrie, de l’énergie, du bâtiment ou de la santé, comptent de nombreux emplois en tension.

Les professionnels de ces filières et des filières et clusters qui les représentent prennent pleinement la mesure des enjeux et lancent des initiatives pour anticiper les défis à venir.

Anticiper les besoins RH saisonniers des entreprises agroalimentaires

C’est le cas par exemple du cluster Agro 42 qui, avec ses partenaires de l’intérim, emmené par Adecco, entame une réflexion sur la formation et l’embauche de ses entreprises associées, principalement pour les postes de technicien de maintenance, machine, ligne chauffeur ou chauffeur.

Pour Alice Mottet, directrice du Pôle Agro 42, « le secteur agro-alimentaire souffre d’un manque d’attractivité, notamment industriel. Nos entreprises ont besoin de trouver des solutions rapides car leurs activités sont souvent saisonnières et n’ont pas de besoins à temps plein tout au long de l’année. Notre rôle est donc d’identifier ces besoins dans les entreprises, d’imaginer les synergies possibles entre elles, grâce à cette saisonnalité, et de trouver les moyens de trouver très rapidement des candidats opérationnels qualifiés. »

Le réalisateur poursuit : Notre associé intérimaire peut gérer cette saisonnalité avec plusieurs missions fluides tout au long de l’année. De plus, les agences Adecco travaillent déjà avec de nombreuses entreprises agroalimentaires et connaissent leurs métiers, c’est pourquoi elles apportent une réelle valeur ajoutée dans la sélection des candidats, et l’adaptation des profils au poste. »

L’apprenti CDI : la réponse au travail en direct

Adecco, partenaire d’intérim important des entreprises agroalimentaires, vient apporter son expérience en offrant une réponse adéquate grâce au CDI Learner. Cette innovation Adecco vise à répondre aux besoins d’embauche des employeurs qui ne peuvent pas pourvoir leurs postes clés et, par extension, à créer des emplois. Ce dispositif, sous le statut de CDI temporaire, prévoit des formations dédiées, qui peuvent être réalisées en collaboration avec les centres de formation associés ou avec le CFA Adecco. Cela garantit l’acquisition rapide des compétences techniques nécessaires. Dans ce cas, la formation est réalisée en lien avec le pôle Agro 42 qui apporte une connaissance des spécificités du secteur.

Pour les candidats, le statut CDI temporaire est d’autant plus attractif qu’il leur assure une rémunération mensuelle garantie tout au long de l’année, basée sur le schéma de rémunération sectoriel propre à la région. De plus, les candidats bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un accès à la formation.

Cette association du Pôle Agro 42 et d’Adecco est donc bénéfique pour tous : Adecco assure le travail de recherche de candidats, crée des formations dédiées et embauche des candidats en CDI ; le Pôle Agro 42, apporte une connaissance pointue du secteur, répertorie les besoins saisonniers de ses entreprises associées et joue la carte du réseau. ” Ensemble, c’est-à-dire le cluster, les entreprises et Adecco, nous espérons trouver un réseau gagnant pour créer des emplois et contribuer à améliorer l’image et l’attractivité du secteur. conclut Alice Mottet.

D’une grande réactivité et agilité, cette association est un bon exemple des synergies mises en œuvre au service du dynamisme économique du secteur agroalimentaire.

Pôle Agro 42 : le réseau « de la ferme à la table »

Le Pôle Agro 42 rassemble 200 acteurs de toutes tailles de la filière agricole et agroalimentaire. Ce réseau s’attache à structurer et développer le secteur de la Loire et ses départements limitrophes en s’appuyant sur les capacités de chacun et en travaillant autour des axes suivants : soutien aux entreprises, réseau, promotion, formation, emploi et attractivité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here