Taxe sur l’énergie : Bruxelles étudie l’imposition d’une taxe sur les bénéfices exceptionnels des entreprises du secteur de l’énergie

0
20

Nouvelle taxe sur les bénéfices des sociétés énergétiques en vue

Selon un rapport de Reuters, la Commission européenne proposera à ses membres de taxer les bénéfices que les entreprises du secteur de l’énergie ont réalisés lors de la récente flambée des prix du gaz et d’investir les bénéfices dans les énergies renouvelables et les rénovations économes en énergie, une source bien informée de l’affaire a déclaré lundi. Les gouvernements seront également encouragés à utiliser les revenus pour soutenir les consommateurs et les industries touchés par la hausse des prix de l’électricité, tant que cette compensation ne fausse pas le marché européen. La proposition, qui sera publiée la semaine prochaine et pourrait être modifiée avant publication, ne prévoit pas l’introduction d’une taxe à l’échelle de l’UE. Au contraire, cela indiquerait aux gouvernements qu’ils peuvent introduire de telles taxes au niveau national sans enfreindre les règles de l’UE.

Manque de neurones ?

Plus une entreprise est taxée, plus le prix de vente de ses biens et services aura tendance à augmenter. Premier jour d’économie… Mais évidemment à Bruxelles, l’économie n’est pas vraiment la principale préoccupation. Les gens sont plus préoccupés par l’opinion publique. Cela surprend certains que les sociétés énergétiques réalisent d’énormes profits lorsque les prix du gaz ou du pétrole montent en flèche. Une taxe sur les bénéfices des banques serait-elle alors envisagée en cas de hausse des taux d’intérêt afin de restituer une partie de leurs bénéfices aux emprunteurs hypothécaires ? De plus, ce serait oublier ce qui s’est passé avec de nombreuses entreprises du secteur qui ont fait faillite, ou qui subissent des pressions financières extraordinaires. Connaît-on le cas EDF à Bruxelles ?

Et pour EDF ? Une bourse exceptionnelle de Bruxelles ?

Alors qu’EDF est contraint d’augmenter son capital car il doit fournir de l’électricité à un prix inférieur au prix de revient aux consommateurs français, Bruxelles devrait envisager de reverser une partie de cette taxe aux entreprises soumises à des règles inéquitables. En outre, Bruxelles indique que les gouvernements seront également incités à utiliser les revenus pour soutenir les consommateurs et les industries touchés par la hausse des prix de l’électricité, à condition que cette compensation ne fausse pas le marché européen. Et là, c’est forcément un échec… Comment une règle fiscale et tarifaire mise en place par le gouvernement pourrait-elle ne pas provoquer de distorsion de concurrence ?

Premier de la classe, génies !

Bruxelles nous apporte une réponse brillante. Personne n’avait pensé à cette idée géniale. Selon Bruxelles, une solution pour améliorer la sécurité énergétique de l’Europe et réduire son exposition à la volatilité des prix des énergies fossiles serait d’accélérer la transition vers les énergies renouvelables, de rénover les bâtiments pour qu’ils consomment moins d’énergie et d’aider l’industrie à investir moins énergivore. processus. Ces plans font partie des politiques de l’UE en matière de changement climatique que les pays de l’UE et le Parlement européen négocient actuellement et que cette proposition viendrait compléter.

Stockez de l’essence, mettez des éoliennes partout et faites souffler le vent !

Cette première version de la proposition obligerait également les pays de l’UE à sécuriser leurs stocks de gaz avant l’hiver pour se prémunir contre les chocs d’approvisionnement et accélérer l’octroi de licences pour les nouveaux parcs éoliens et solaires. Wow….

📧 Recevez tous les jours, dès 9h, les informations qui comptent pour votre épargne

Envoi quotidien par e-mail de l’actualité de l’épargne, des nouvelles offres, des nouveaux placements d’épargne, de l’évolution des taux d’intérêt, des nouvelles primes, des dates clés à ne pas manquer… L’actualité fiscale et immobilière.

Pas de publicité, pas de spam, pas d’utilisation de votre adresse email autre que pour vous envoyer cet email quotidien. Vous pouvez vous désinscrire directement dans chaque mailing, via le lien en bas de la page email.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here