Télétravail, vitesse limitée, train… dix mesures préconisées pour pallier le manque de pétrole russe – Libération

0
24
Guerre entre l’Ukraine et la Russiedossier

Pour compenser les trois millions de barils par jour de pétrole en provenance de Russie qui manqueront probablement à partir d’avril, l’Agence internationale de l’énergie a présenté quelques recommandations sur la mobilité et les pratiques.

Comment compenser le pétrole russe qui va manquer à la consommation mondiale ? Même si L’Iran pourrait dans les prochaines semaines livrer sous condition des millions de barils, La Russie reste le premier exportateur mondial, avec huit millions de barils par jour de pétrole brut et de produits raffinés destinés au reste du monde. Avec la guerre en Ukraine, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a estimé qu’à partir d’avril, jusqu’à trois millions de barils russes par jour seront manquants. “La perspective de perturbations à grande échelle de la production russe menace de créer un choc mondial sur l’approvisionnement en pétrole.” C’est ainsi que le prédit l’AIE, qui donne ses dix recommandations pour “réduire la consommation d’huile”. Des recommandations aux gouvernements et aux entreprises qui sont urgentes car pour être efficaces elles doivent être suivies dans un délai de deux semaines.

Réduire les limites de vitesse sur autoroute d’au moins 10 km/h

se souvenir que « De nombreux pays ont [adopté la mesure] pendant la crise pétrolière de 1973, y compris aux États-Unis et dans plusieurs pays européens », assure l’AIE « que la réduction des limites de vitesse sur les autoroutes de 10 km/h par rapport aux niveaux actuels peut réduire considérablement la consommation de carburant des voitures ». Résultat : 290 000 barils de pétrole par jour en moins s’il ne s’agit que de voitures, jusqu’à 430 000 barils s’il s’agit aussi de poids lourds.

Télétravail jusqu’à trois jours par semaine lorsque cela est possible

La pandémie avait popularisé le télétravail, la crise énergétique pourrait la perpétuer. C’est la mesure qui est présentée comme la plus efficace : concrètement, une journée de télétravail permettrait d’économiser 170 000 barils de pétrole par jour, et 500 000 barils lorsqu’elle est étendue à trois jours. Bien que l’AIE estime qu’un tiers des emplois dans les pays riches peuvent être réalisés à domicile, les économies de pétrole seraient encore plus importantes aux États-Unis qu’en Europe, notamment en raison de la plus grande consommation de véhicules dans l’Atlantique. De plus, les véhicules consomment plus de carburant en été qu’en hiver, en raison de la climatisation.

Voitures au garage tous les dimanches.

Si cette mesure est bien connue des Français, surtout à parisl’AIE rappelle que des dimanches sans voiture ont déjà été instaurés en Suisse, aux Pays-Bas ou encore en Allemagne de l’Ouest lors de la crise pétrolière de 1973. Meilleure qualité de l’air, réduction îlots de chaleurréduction des nuisances sonores… La décision a d’autres aspects bénéfiques de rebond, assure l’organisme : « Les dimanches sans voiture favorisent l’adoption de la marche et du vélo, [des mobilités] qui génèrent un effet domino positif tout au long de la semaine. La disposition appliquée chaque dimanche dans les principales villes équivaudrait à 380 000 barils de pétrole économisés, et 95 000 pour un dimanche par mois.

Baisser les prix des transports en commun et encourager la marche et le vélo

exemples récents “ont montré que les tarifs réduits ou gratuits des transports publics entraînent une augmentation de l’achalandage”, dit l’AIE, en prenant l’exemple de la Nouvelle-Zélande, qui vient de décider de diviser par deux les tarifs des transports publics au cours des trois prochains mois en réponse à la hausse des prix du carburant. En France, dunkerqueClermont-Ferrand ou, plus récemment, Douai ont lâché leurs filets.

L’AIE réclame aussi une plus grande flexibilité des employeurs en matière d’horaires de travail pour éviter les heures de pointe, mais aussi pour les zones à faibles émissions comme Paris ou Londres, une incitation à marcher plus et à faire du vélo, ou encore des solutions de micromobilité partagée. Certes, des mesures à court terme, mais elles permettraient d’économiser 330 000 barils de pétrole par jour.

Circulation alternée dans les principales villes

Autoriser les assiettes paires et impaires en alternance selon les jours est une mesure ancienne qui a prouvé son efficacité dans de nombreux pays, même en France, rappelle l’AIE. Si le trafic alterné est appliqué deux jours par semaine dans les principales villes disposant d’un bon réseau de transports en commun, 210 000 barils de pétrole par jour peuvent être économisés à court terme. Cependant, la loi n’est pas vraiment équitable, car les ménages les plus pauvres n’ont souvent qu’une seule voiture.

Covoiturage et efficacité automobile

L’AIE recommande le covoiturage “pour réduire la consommation de pétrole, mais aussi d’argent.” L’agence met en avant une pratique facilitée par de nouvelles applications dédiées. Autres mesures simples mais efficaces qui sont proposées : surveiller la pression des pneus et utiliser moins la climatisation. “Une augmentation d’environ 50 % du taux d’occupation moyen des voitures dans les économies avancées lors d’un voyage sur dix et l’adoption de bonnes pratiques pour réduire la consommation de carburant peuvent permettre d’économiser environ 470 000 barils de pétrole à court terme, calculer l’AIE.

Je travaille dans les livraisons de fret et de marchandises.

Concernant le transfert de marchandises, l’AIE explique qu’une baisse des livraisons en “délais très courts” l’optimisation de l’organisation des sociétés de livraison pour limiter les trajets à vide et une meilleure formation des chauffeurs routiers permettraient d’économiser 320 000 barils de pétrole par jour.

Privilégiez les TGV et les trains de nuit aux avions

Lignes à grande vitesse reliant des villes situées à moins de 1 000 km les unes des autres, ainsi que trains de nuit devrait remplacer les voyages en avion “le plus loin possible”. “Sur la base de l’infrastructure ferroviaire à grande vitesse existante, environ 2% de l’activité aérienne dans les économies avancées pourrait être déplacée vers le rail à grande vitesse.” dit l’AIE. La France est aussi largement citée en exemple, notamment pour sa décision de suspendre des vols comme Paris-Nantes ou Paris-Bordeaux, même si le choix n’est pas jugé suffisamment ambitieux par les associations environnementales. Économies potentielles : 40 000 barils de pétrole par jour.

Réduire le nombre de déplacements professionnels.

Le constat est clair : “Compte tenu de la congestion des avions, les voyages de passagers haut de gamme consomment trois fois plus de carburant que la classe économique.” Pour cette raison, l’AIE recommande de supprimer certains de ces déplacements professionnels et de les remplacer par des visioconférences. S’appuyant sur l’expérience de la crise du Covid-19, elle estime qu’une réduction d’environ deux voyages d’affaires en avion sur cinq pourrait réduire la consommation de pétrole de 260 000 barils par jour, à condition que les gouvernements adaptent leurs lois à éviter les jambes vides fait pour éviter de payer certaines taxes lorsque les avions sont au sol.

Augmenter le nombre de véhicules électriques

Même si la transition vers l’électrique est lancée, seuls 8,4 millions de voitures électriques étaient en circulation dans les économies avancées, un mode de consommation bien inférieur au thermique. Cependant, pour réduire l’empreinte carbone des véhicules individuels, l’AIE recommande d’accélérer à terme le nombre de véhicules électriques sur les routes. Mais, à court terme, pour faire face aux problèmes d’approvisionnement en matières premières et semi-conducteur, la priorité selon l’AIE est déjà d’assurer les livraisons des véhicules déjà achetés. Objectif : Sur la base des chiffres de vente prévus pour les quatre prochains mois pour les voitures électriques et les véhicules les plus économes en carburant, 100 000 barils de pétrole pourraient être économisés par jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here