Voilà qui s’inquiète de l’aide de 6 000 € promise par Macron !

0
17

Prime : Le pouvoir d’achat est le fer de lance de cette élection présidentielle. A l’aube du second tour, Emmanuel Macron enchaîne les mesures phares, dont une prime de 6 000 €. On vous donne tous les détails sur ce bonus et sur les Français en question dans cet article..

Prime au pouvoir d’achat : fer de lance de la campagne présidentielle

il vous est impossible d’avoir je me suis échappé dans cette campagne présidentielle. Le premier tour était serré. Notamment entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Enfin, c’est le candidat de l’Association Nationale qui rejoint le président sortant Emmanuel Macron pour ce second tour. Ils ont tous les deux beaucoup en commun. Et, notamment, son programme axé sur le pouvoir d’achat des Français.

Certes, ces dernières années n’ont pas été tendres avec les minous de nos concitoyens. La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 a privé de nombreux Français de leur emploi, tandis que d’autres ont vu leurs revenus chuter. De plus, c’est sans compter l’inflation record que connaît le pays. Les prix du carburant et de l’énergie n’ont jamais été aussi élevés et les finances des citoyens sont au plus bas.

Si le pouvoir d’achat est en berne en France, le gouvernement Macron a tenté de s’attaquer au problème en proposant de nombreuses primes. Ainsi, nous avons eu droit au chèque énergie, au chèque Macron ou, plus récemment, à un chèque carburant. Malgré tout, l’inquiétude des Français reste grande, et les candidats à la présidentielle en ont profité pour obtenir quelques voix.

Bonus de 6 000 € : français intéressé

Devant le candidat du Rassemblement National Marine Le Pen, les pirouettes d’Emmanuel Macron. En effet, sa victoire est loin d’être assurée. De nombreux électeurs ont déclaré qu’ils le bloqueraient ou s’abstiendraient. Celui qui pensait qu’il allait recevoir un bombardement républicain contre l’extrême droite, le voici en difficulté. Ainsi, pour séduire l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron mise tout sur le pouvoir d’achat.

En espérant que l’on oublie les 5 ans d’émeutes qui viennent de se terminer, le candidat à la présidentielle vient de faire un promesse complètement fou Vous souhaitez faire passer le plafond de votre prime de pouvoir d’achat de 1 000 € à 6 000 €. Et ce, dès cet été !

Interrogé par nos confrères de France Bleu le 14 avril, il a déclaré :

Je souhaite paramétrer la ristourne salariale […] c’est-à-dire que lorsqu’une entreprise fonctionne, elle verse des dividendes à ses actionnaires [et à ses salariés]. Quand il y a des dividendes, il faut qu’il y ait en retour, soit un intéressement, soit le versement d’une prime de pouvoir d’achat. Cette prime de pouvoir d’achat a été créée il y a trois ans. Il est plafonné à 1 000 euros. Ce que je veux pouvoir faire cet été, c’est le porter à 6 000 euros sans charges pour l’employeur, et sans impôts pour l’ouvrier, l’employé. Cela permettra de faire en sorte que lorsque les actionnaires s’enrichissent parce que l’activité est bonne, l’employeur soit obligé de verser soit une participation aux bénéfices, soit la prime de pouvoir d’achat jusqu’à 6 000 euros.”.

Que l’idée soit belle et puisse grandement gonfler le pouvoir d’achat des Français intéressés, reste à savoir si les entreprises joueront le jeu…

Autres promesses d’augmentation du pouvoir d’achat

Cette nouvelle prime de pouvoir d’achat pourrait concerner tous les Français qui gagnent moins de trois SMIC mensuel. Cela représenterait plus de 4 millions de travailleurs. Pourtant, Emmanuel Macron ne s’arrête pas là. Le candidat à la présidentielle enchaîne les promesses électorales.

Toujours au Smic, elle annonce aussi une revalorisation record qui atteint 2,4 à 2,6 % cette année. Celui-ci a pour principe d’absorber une partie de l’inflation, bien qu’il contribue aussi à l’alimenter. ce que tu oublies préciserc’est que cette revalorisation du salaire minimum est automatique, et non spontanée.

Alors qu’il veut qu’on travaille plus beaucoup de temps, le président Macron tente de séduire des personnes déjà retraitées. Après tout, les plus de 65 ans représentent une grande partie de leur électorat.

Ainsi, leur pouvoir d’achat devrait augmenter de 4% cette année. C’est un geste bienvenu, sachant que l’Agirc-Arrco a revalorisé ses retraites en dessous du seuil d’inflation. La pension minimum de carrière passera également de 980 euros à 1 100 euros par mois : “Ce que je veux qu’on puisse faire, c’est passer cette retraite le minimum à 1 100 par mois. Parce que ? Parce que c’est ce qui permet de vivre dignement et je pense que c’est ce que nous devons à nos aînés. “Que tout cela ne soit que des mots ou non, cela reste à voir…


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here